Camaret Camaret Camaret Camaret Camaret

Tourisme  >  Patrimoine 

Histoire et Patrimoine

Camaret-sur-Aygues est une cité de 3595 habitants, située à 6 km à l'est d'Orange.

L'ancienne route des Princes d'Orange relie le village à Vaison la Romaine. On a retrouvé un ancien lieu de culte datant d'environ 2000 ans av. JC sur la butte Saint Martin, à la sortie du village. Tombes et divers silos témoignent de la présence humaine à cette époque sur Camaret-sur-Aygues. Les Romains ont également occupé les lieux dans le quartier des temples. Les restes d'une villa ont été mis à jour (vaisselle romaine).

En 876, Camaret-sur-Aygues fait partie du Marquisat de Provence.

Puis, vers 1418, il est rattaché à la Baronnie de Sérignan.

Vers 1563, le village subit l'assaut des troupes calvinistes de Montbrun repris par Serbelloni, légat du Pape, et ses troupes Italiennes. Ainsi Camaret-sur-Aygues passera tantôt entre les mains des Huguenots, tantôt entre celles des catholiques, jusqu'à la fin du XVIe siècle.

Sous la révolution, la guillotine sévira grandement à Camaret-sur-Aygues.

Présentation du village

Au Moyen Age, le village était entouré de remparts et d'un fossé large de 3 m dans lequel les eaux étaient introduite lorsque l'on redoutait une attaque.

De nos jours, il ne reste plus que quelques vestiges. Une ceinture bordée de platanes a remplacé les fortifications, on pénètre au centre du village par la grande porte protégée par un Ravelin, au nord par la porte Carbonel, au levant par la porte des bérengiers et au couchant par la porte Jaubert.

Localiser sur carte